L’Ascendant Balance

L’Ascendant Balance

Edith Hathaway, USA © 2015

Traduction française : Patricia Depasse, Belgique © 2015

Extrait de In Search of Destiny : Biography, History & Culture As Told Through Vedic Astrology © 2012

Introduction

La Balance est un signe actif ou Chara, le troisième signe Chara – après le Bélier et le Cancer – et le seul à se produire dans l’Elément Air. En tant que signe d’Air, il est associé aux Vaishyas, la classe des marchands ou du commerce. Tula est le mot sanscrit pour la Balance ; il signifie équilibre et est souvent symbolisé par les plateaux en équilibre. La Balance exprime le Kama – le désir naturel, en particulier le désir d’être en relation et de créer un environnement plus harmonieux. Par moments, l’intensité de ce désir peut se manifester de façon très déséquilibrée : Vénus, maîtresse de l’Ascendant, est elle-même la planète du désir. Donc nous regardons de près la condition de Vénus dans la carte et comme toujours, la Lune natale – qui gouverne l’esprit. Quand elle recherche l’harmonie et l’équilibre, la personne Balance peut très bien créer l’exact opposé. Ainsi que l’astrologue indien K.N. Rao aime le dire : la Balance et les affaires de Maison 7 sont ou bien “maritales” ou bien “martiales”.

La Balance est le second signe à être gouverné par Vénus, qu’on nomme Shukra en sanscrit, et qui signifie “aspect brillant”, “chaleur”, et le liquide reproducteur. Mais à présent, nous passons dans les aspects plus mobiles et plus actifs de Vénus, par opposition à Vénus en signe de Terre (Taureau). Dans le signe d’Air plus sociable, un signe d’interaction humaine, nous avons maintenant affaire à Vénus en ses qualités de raffinement et ses aspects plus mentaux, dans sa construction de relations harmonieuses au travers du mariage, et d’organisation d’un environnement plus harmonieux au travers de l’esthétique. En tant que gouvernante de la Balance, Vénus régit tout ce qui est raffiné ou sensuel. Ce qui inclut les beaux-arts, les parures, le luxe, les véhicules et la beauté physique ; ainsi que les qualités humaines de l’amour, de la sympathie et de la compassion. Vénus gouverne aussi le sexe, les relations sexuelles et les liquides séminaux. Dans le royaume de la Balance, nous avons à présent affaire au comportement civilisé dans le cadre des relations individuelles, donc nous sommes intéressés par les règles qui supportent un comportement civilisé comme celui-ci. Saturne, la planète des règles et des structures, est dans son exaltation dans le signe de la Balance – vu que Saturne établit les frontières qui doivent encadrer la façon dont doivent se dérouler des relations civilisées. Il gouverne aussi le Temps.

Vénus est le karaka (significateur) du mariage. Alors que Vénus gouverne le Taureau et la Balance, elle est exaltée en Poissons – où elle exprime le niveau le plus élevé de l’amour. En termes spirituels védiques, c’est la dévotion, ou bhakti. Quand vous êtes complètement dévoué à une personne, vous donnez sans compter. La véritable dévotion, c’est l’amour désintéressé : que puis-je te donner dont tu aurais besoin, sans arrière-pensée pour le profit que je pourrais en tirer ? En Balance, la relation est plus contractuelle, elle prend en compte les besoins de chacun. Elle est plus humaine et moins divine. Néanmoins, si on garde en tête les fragilités et les capacités humaines, la Balance est l’arène où les êtres humains s’efforcent de faire aboutir leurs relations individuelles, notamment dans le mariage et les engagements relationnels. Quoique les textes classiques védiques fassent référence au mariage plus traditionnel entre un homme et une femme, à l’époque moderne, la Balance et la Maison 7 ne doivent pas être réduits à ce concept.

Puisque tous les signes d’Air s’occupent d’affaires et de profits, étant le Vaishya (la classe marchande), la Balance s’occupe des relations d’affaires. L’axe des maisons Balance-Bélier, tout comme l’axe classique des Maisons 1 et 7, va toujours exprimer ce que nous espérons accomplir non seulement dans le mariage et avec des partenaires amoureux, mais aussi avec nos clients et nos partenaires commerciaux. S’il y a plusieurs planètes en Balance ou bien en Maison 7 – dans le thème natal ou la carte de Navamsha – nous aurons probablement affaire à un tas de partenaires ou de clients. Les détails en seront décrits par la nature des planètes. Par exemple, les planètes séparatrices peuvent créer des relations qui se dénouent rapidement. Les planètes séparatrices sont les planètes plus tamasiques : Saturne, Mars, Rahu et Ketu. On a vu comment Vénus, en association avec Rahu et Ketu, crée des remous et de l’imprévu dans les relations. A l’inverse de Mercure ou de la Lune, Vénus n’est pas aussi perméable ni si facilement colorée par les planètes qui en sont proches, mais Vénus est influencée dans une certaine mesure par les planètes qui sont à son contact – tout comme avec Rahu et Ketu ci-dessus – ou par les planètes qui sont à son aspect. Vénus est aussi affectée par le signe qu’elle occupe, et par la maison – à compter de l’Ascendant et secondairement à compter de la Lune, à la fois dans le thème natal et dans la carte de Navamsha. En outre, la façon dont opère Vénus est fortement liée à la condition de son maître du signe et de son maître de nakshatra. Si elle est dans son propre signe (swakshetra) du Taureau ou de la Balance, Vénus se sent très à l’aise et toute en confiance. Mais pour ce qui est de savoir si c’est un ami ou un adversaire de Vénus, cela dépend beaucoup de la façon dont se comporte le maître du signe dans le thème, et s’il est bien situé en maison, en signe et en nakshatra. Le maître de nakshatra en tant que Jiva (force vitale) sera aussi crucial et fonctionne en général mieux si c’est une planète amie de cet Ascendant.

Quand Vénus se trouve dans le signe d’un ami planétaire, elle fonctionne bien, quoiqu’il y ait des exceptions : Vénus est débilitée dans le signe de la Vierge, gouverné par son ami Mercure. Vénus est exaltée dans le signe opposé des Poissons, gouverné par le Maître de 6, Jupiter. Pour Vénus, Jupiter est techniquement neutre, mais pour Jupiter, Vénus est un ennemi planétaire. Quoique tous deux appartiennent à la classe des prêtres, il y a malaise entre Vénus et Jupiter pour bien des raisons, dont l’une est décrite par les récits des Puranas, où Jupiter est le conseiller des devas, alors que Vénus conseille le camp adverse des asuras. Bien qu’ils se trouvent dans des camps planétaires différents, Vénus et Jupiter en contact mutuel peuvent aussi apporter une grande richesse. Leur statut d’ennemis mutuels (notamment Vénus envers Jupiter) est quand même un témoignage de l’éventuelle possibilité d’excès, surtout dans leurs périodes conjointes Dasha-Bhukti, qu’il s’agisse de Vénus-Jupiter ou de Jupiter-Vénus[1].

Le danger d’excès est aussi présent quand Vénus se situe dans son propre nakshatra. En Nadi Jyotisha, Vénus n’est pas considérée comme porteuse de bons résultats, quand elle est dans son propre nakshatra. Vénus appartient à l’actif et passionné Guna rajasique, et vu qu’elle gouverne trois nakshatras, prenant place dans les trois signes de Feu, la condition déjà rajasique de Vénus s’en trouve exacerbée[2]. Elle apporte trop d’attachement à l’action et à la passion, spécialement si Vénus est le Maître d’Ascendant placé à l’Ascendant ou Kendra, comme dans le thème d’Adolf Hitler. Et quand il s’agit d’un leader national, les implications en sont plus vastes, vu qu’en ce cas, la Maison 7 devient celle des relations internationales et/ou des conflits internationaux ; et aussi les champs de bataille. (La Vénus de Hitler réside en Maison 7, en compagnie de trois autres planètes. Il voyait l’Allemagne comme “le champ de bataille global” où se déciderait l’avenir du monde.)

Quand le Maître d’Ascendant d’un thème se trouve dans la Maison 6 (ou quand le Maître de 6 se trouve à l’Ascendant), il y a un Arishta yoga, qui pose problème à la santé physique, davantage si Soleil, Mars et/ou l’Ascendant sont affligés. Vénus exaltée en Poissons est la position en 6e maison à compter d’un Ascendant Balance, mais n’est pourtant pas protégée des problèmes de santé. Comme karaka des affaires de cœur, Vénus en Maison 6 (même exaltée) constitue l’emplacement en maison le moins profitable, même si les finances sont protégées, particulièrement l’héritage ou les revenus d’un compagnon. Pour un Ascendant Balance, cela vient du Viparita Raja yoga, avec le maître d’une maison Dusthana dans une autre maison Dusthana – Maître de 8 en Maison 6. Puisque la Vierge est classiquement le 6e signe du zodiaque, dans une certaine mesure, Vénus en Maison 6 tendra à agir comme une Vénus débilitée – quelle ironie pour un thème avec un Ascendant Balance. Et alors que le sacrifice en sa personne et de sa personne n’est pas mauvaise chose pour Vénus, il apporte un certain degré de compétition, de conflit ou de sacrifice qui n’a pas été choisi sur base volontaire. Le partenaire peut très bien ne pas être disponible, ou être malade, ou absent, ou bien il a un(e)/des autres partenaires qu’il ou elle préfère.

Le degré d’exaltation de Vénus se situe à 27.00 Poissons en Revati nakshatra. Si Vénus natale est en Revati nakshatra, on se focalise souvent et majoritairement sur le service à rendre à ceux qui sont dans le besoin et/ou aux animaux, vu que la déité du Revati, Pushan, est le Nourricier et le Protecteur des animaux (y compris le bétail) et de la santé financière. Pushan est aussi celui qui prend soin des âmes qui transitent du pays des vivants au pays des morts. Donc Vénus en Revati peut mener à un intérêt profond pour l’aide aux mourants. En général, les planètes exaltées apportent des situations existentielles exagérées, et avec les Poissons, il peut y avoir davantage de possibilités de Moksha (libération spirituelle), ce qui dépend de divers autres facteurs.

A la fois le Taureau et la Balance à l’Ascendant ont l’avantage que des planètes classiques maléfiques, Saturne et Rahu, sont de bons amis pour le Maître d’Ascendant, Vénus, et dans le même groupe planétaire. Saturne possède aussi un excellent statut en tant que planète Yogakaraka : il est à la fois maître angulaire et trigonal, possédant les Maisons 4 et 5 à compter de l’Ascendant Balance. Les Nadi yogakarakas, ou les meilleures planètes pour un Ascendant Balance sont dans l’ordre, en Nadi Jyotisha : Saturne, Rahu, Mercure et la Lune. Puisque Vénus gouverne la Maison 8 aussi bien que la Maison 1, elle n’atteint pas le statut de Nadi yogakaraka.

Les yogakarakas sont des planètes qui peuvent accorder de bons résultats à n’importe quel Ascendant, particulièrement si elles sont situées en leur période Dasha ou sous-Dasha (Bhukti). Pour un Ascendant Balance, la Lune est un ami bizarre pour Vénus en ce cas, en tant que seul graha féminin direct, ou planète, et l’une qui soit en compétition directe avec elle. En fait, bien que la Lune ne possède pas d’ennemi planétaire, tous deux, Soleil et Lune, sont traditionnellement des ennemis planétaires du point de vue de Vénus dans le système Parashari. Cependant, la Lune en tant que Nadi yogakaraka pour un Ascendant Balance, est aussi une exception aux règles du Kendradhipatya dosha, où les maîtres Kendra deviennent neutres.

Vénus est à la fois la planète du charme et la planète de la politique, ainsi qu’on le voit dans les thèmes de politiciens. La mythologie védique présente Vénus comme Shukra, l’inventeur de la science politique et l’auteur du Shukra-niti, le plus connu des codes de conduite et de politique de toute la littérature védique. Vénus a des pouvoirs spéciaux (préscience de l’avenir) comme aussi la capacité de restaurer la vie de ceux qui sont morts. Vénus est aussi l’objet céleste le plus brillant, après le Soleil et la Lune, et comme telle, elle rejoint le Soleil et la Lune pour former le trio des planètes qui président à la vision et à l’acuité visuelle. Il y a aussi des raisons mythologiques à ceci : Vénus a perdu l’usage d’un œil à cause de Vishnu, en guise de réprimande, car elle avait outrepassé ses pouvoirs en tant que devin, et dans une autre histoire, Vénus (Shukra) est aveuglée d’un œil par Vishnu pour l’empêcher de donner la charité. Dans ces deux mythes des Puranas, Vénus était un homme.

Quand Mars et Vénus sont entremêlés dans un thème et qu’ils sont dominants aussi au travers de l’angularité ou de la maîtrise sur l’Ascendant, cela peut indiquer de l’énergie sexuelle qui est ou bien dispersée ou bien sublimée par la quête d’un pouvoir triomphant au niveau mondial. Il y a un besoin exagéré de combattre et de gagner les batailles, qu’elles soient militaires, sportives, politiques ou sociales, y compris les conquêtes sexuelles. Quand on étudie Mars et Vénus en mythologie védique, on peut comprendre ceci plus profondément. La manifestation-clé de Vénus sous la forme d’une déité féminine, c’est Lakshmi. Elle est associée aux rois victorieux, et attirée uniquement vers les chefs les plus vaillants qui remportent aussi les guerres. Elle possède une autorité à la fois royale et spirituelle. Quand Mars et Vénus ont de puissantes interactions, il peut y avoir une propension à tout sacrifier pour une combinaison de pouvoir, qui confère à la fois le plaisir et un plus grand contrôle sur les conditions d’existence. Vénus est celle qui donne l’aisance matérielle, comme Jupiter ; mais à la différence que Vénus est aussi la déité qui gouverne de nombreuses formes de richesses : beauté, plaisir, fertilité, les arts, l’abondance des récoltes, du courage, des moyens de déplacement (voitures ou éléphants), la descendance, la victoire, le savoir et l’aisance financière.

Le but de Mars, en particulier dans la mythologie de Skanda, c’est de posséder une force incommensurable et d’être victorieux sur tous dans la bataille. A la fin, il demeure éternellement jeune, plein de vie et libéré de la compétition pour la vie. Le plus admiré quand il renferme sa puissance sexuelle, il est associé à la chasteté, son unique épouse étant l’Armée des dieux. Dans la littérature puranique, Skanda est né de “l’atomisation” du sperme de Shiva, éparpillé par les dieux du Feu et du Vent. Il détruit les ennemis venant de l’extérieur ou des vices intérieurs de ses adeptes. Nulle femme n’a été impliquée dans la naissance de Skanda. De même, Lakshmi est née de l’océan, émergeant de la pureté du lotus, sans être souillée par la boue où pousse le lotus. Elle est la Grande Mère qui comble les désirs, l’eau de la complétude et l’efflorescence de la Grâce divine et de l’amour.

Avec les qualités réunies de Lakshmi et de Skanda, l’étroite interaction de leurs contreparties planétaires, Vénus et Mars dans le thème astrologique, peut conférer une soif énorme de pouvoir. Elle peut apparaître par moments comme une recherche d’expression au sein du mariage ou de partenariats, mais plus probablement l’énergie sexuelle sera ou bien dispersée ou bien sublimée, par la recherche de victoire et de pouvoir temporel. Ceci domine tous les autres thèmes de l’existence, et les décisions les plus importantes se prennent en vue de cette réalisation. Si Mars et Vénus sont en ligne avec des influences plus pures et plus ascétiques du Moksha, alors les thèmes du Moksha (libération spirituelle) vont dominer l’existence. Il faudra considérer l’entièreté du thème. Mais Vénus est la planète du désir, et le maître spirituel véritable est libéré du désir, sans crainte ni colère quant à la réalisation de ce désir.

Les nakshatras contenus en Balance sont : Chitra (qui commence à 23.20 Vierge, dans le signe précédent) 0-6.40 Balance (régi par Mars), Swati 6.40-20.00 Balance (régi par Rahu), Vishaka 20.00-30.00 Balance (régi par Jupiter). L’Ascendant Balance, ou toute planète située en l’un de ces trois nakshatras, est colorée si elle est : 1) en Balance, gouvernée par Vénus ; 2) en l’un de ces trois nakshatras, gouvernés par Mars, Rahu ou Jupiter, respectivement ; et 3) par des aspects à l’Ascendant et au Maître d’Ascendant, Vénus.

A nouveau, les meilleures planètes pour un Ascendant Balance (et aussi Nadi yogakarakas) sont : Saturne, Rahu, Mercure et la Lune, dans l’ordre. Saturne est exalté en Balance, et son exaltation maximum se situe à 20.00 Balance. Le Soleil est débilité en Balance, et sa débilitation maximale est à 10.00 Balance.

Thèmes d’exemples

1) Adolf Hitler, leader militaire et politique allemand, né en Autriche, 1933-45

2) Mahatma Gandhi, homme de loi et homme politique indien

3) Ammachi (de son nom complet : Mata Amritanandamayi), saint indien, maître spirituel

4) Jacqueline Kennedy Onassis, célèbre famille américaine, première dame US de 1961-1963

*******

Notes de l’auteur, octobre 2015

Le chapitre sur l’Ascendant Balance, tiré d’In Search of Destiny, 2012, (pp. 389-495) comprend une couverture approfondie des quatre thèmes d’exemples donnés ci-dessus, suivie de deux pages de questions sur les thèmes avec Ascendant Balance, en passant tous les thèmes en revue. Pour poursuivre sur le thème de la Balance, et avec le transit actuel du Soleil et de Mercure en Balance, on remarque nombre de problèmes récurrents. Tout d’abord, puisque la Balance et son gouverneur Vénus sont imbriqués avec le signe opposé du Bélier et son gouverneur Mars, sont particulièrement mis en évidence les thèmes de guerre et de paix, les efforts diplomatiques en vue de résoudre les conflits, les désaccords et les problèmes majeurs de revenus et les inégalités dues au sexe. Mars et Vénus en transit se retrouvent ensemble en Cancer du 13 août au 16 septembre 2015, en Lion du 1er au 3 novembre 2015, et à nouveau ensemble en Vierge du 3 au 29 novembre 2015. Ils se réunissent brièvement en Balance les 23 et 24 décembre 2015, avant que Mars en transit ne passe quelque six mois en Scorpion, du 20 février au 17 juin et du 12 juillet au 17 septembre 2016. Le prochain contact majeur entre Mars et Vénus est à sens unique, quand Mars en transit en Scorpion aspectera Vénus en transit en Verseau : du 7 au 31 mars 2016. Nous avons discuté du besoin exacerbé de combattre et de gagner des batailles avec les aspects mutuels ou les contacts entre Mars et Vénus. Donc nous pourrions en attendre davantage au cours de ces périodes.

Rappelez-vous aussi que Tula est le mot sanscrit pour la Balance, qui signifie l’équilibre. Son symbole est les plateaux en équilibre. Donc quand on regarde les inégalités au niveau mondial, on voit celles qui sont causées par l’agitation de la population, les guerres, le changement climatique et les pratiques dominantes, et pour la plupart non régulées, du monde financier et bancaire. Ils représentent la majorité des super-riches, y compris les nouveaux super-riches, qui – à raison de 0,1% de la population américaine, possèdent autant de richesse nationale que les 90% restants de la population US. La même histoire se répète au niveau mondial, mais c’est plus particulièrement frappant aux USA, où dès janvier 2010, ils peuvent légalement acheter les élections. En 2009, Wall Street et les grosses institutions financières ont déjà dépensé 5 milliards de dollars en 10 ans, c.-à-d. 500 millions par an, pour infléchir la politique en leur faveur au Congrès. Lors d’un débat télévisé le 13 octobre 2015, le candidat à la présidence du Parti Démocrate, Bernie Sanders, a ainsi déclaré : “Ce n’est pas le Congrès qui dirige Wall Street, mais bien Wall Street qui dirige le Congrès !”

Quand le Soleil en transit traverse la Balance (du 17 octobre au 15 novembre 2015), avec une Nouvelle Lune à 25.46 Balance le 11 novembre, on remarque que Vénus se trouve en Parivartana yoga (échange mutuel) avec le Soleil du 17 octobre au 2 novembre 2015. Ce Parivartana yoga crée aussi un Neecha Bhanga Raja yoga pour le Soleil, qui corrige le statut débilité du Soleil en Balance tout le temps où Vénus transitera le Lion. C’est un échange bénéfique, notamment pour le Soleil débilité en Balance. Le Soleil signifie les dirigeants et le pouvoir, entre autres choses. Mais la condition actuelle de Vénus est compliquée et intensifiée par son contact étroit avec à la fois Mars et Jupiter, tout le temps où elle passe au travers du Lion, du fait de plusieurs Graha Yuddhas (Guerres Planétaires) avec Mars et avec Jupiter. Vénus transite le Lion du 1er octobre au 3 novembre 2015. Toutefois, même en Vierge, où elle est débilitée, Vénus continue son appariement avec Mars, cette fois par sa conjonction avec Mars et Rahu en Vierge, du 3 au 29 novembre 2015.

Un thème natal avec des contacts mutuels entre Mars et Vénus peut manifester une quête intense du pouvoir comme thème dominant de l’existence, ce qui dépend d’autres facteurs, qui peuvent en atténuer l’effet. Vénus avec Jupiter peut créer excès et/ou abondance, ce qui dépend encore une fois d’autres configurations planétaires au sein du thème. Mais quand Vénus, Mars et Jupiter transitent les uns à côté des autres au travers d’un même signe, on voit l’expansion de cette quête de pouvoir. Et quand Vénus entre en Vierge, elle ne fait que l’intensifier davantage étant donné le contact de Vénus avec Mars et Rahu (l’axe de l’éclipse), ce qui la déstabilise et en fait une énergie bien moins pacifiante. Le Parivartana yoga entre Mercure en Balance et Vénus en Vierge (du 3 au 17 novembre 2015) modifie légèrement la combinaison, en créant en même temps un autre Neecha Bhanga Raja yoga, surtout du fait que Mercure et Vénus s’expriment davantage avec douceur et tendresse, ayant l’air, du moins en paroles, d’arriver avec une branche d’olivier. Mais dans les actuelles configurations planétaires pour octobre-novembre 2015, ceci ne fait que voiler le puissant désir naturel qui est si intrinsèquement vénusien. Donc il faut surveiller les transits de Vénus tout au long de la période où le Soleil traversera la Balance (du 17 octobre au 15 novembre) tout autant que celle où le Soleil transitera le Scorpion (du 15 novembre au 15 décembre), vu que le Scorpion est détenu par Mars, et que Mars en transit sera conjoint à Vénus et Rahu en Vierge, du 3 au 29 novembre. Cette combinaison pourrait indiquer un malaise plus profond, dû à la guerre, aux changements de pouvoir et aux inégalités entre personnes, à la fois au sein ou au-delà des nations et des races. Des campagnes politiques peuvent aussi changer de direction durant ce créneau temporel. Avec son Ascendant Vierge et Mars-Vénus en Poissons en Maison 7, le candidat républicain Jeb Bush peut trouver novembre 2015 très difficile et peut-être sera-ce décisif pour sa candidature à la présidence.

Pour ne citer que quelques problèmes plus vastes, à la mi-octobre 2015, on a obtenu les statistiques montrant que pour la première fois, la Chine avait dépassé les USA en nombre de milliardaires. Les quatre grands sont la Chine, les USA, l’Inde et la Russie, l’Inde venant à peine de dépasser la Russie, à la 3e place pour le total de milliardaires. Actuellement, la Chine produit 5 nouveaux milliardaires par semaine, ce qui en fait 596 depuis le 15 octobre 2015, en comparaison de seulement 536 aux USA. En même temps, l’inégalité des revenus s’est largement accrue en bien des pays, les USA se rangeant à présent à la 4e place sur 141 pays avec les plus grands écarts de revenus, derrière la Russie, l’Ukraine et le Liban, selon l’économiste Robert Reich. Avec une industrie financière de plus en plus dérégulée qui engrange les plus grands profits, et de plus en plus de richesse globale aux mains de millionnaires et de milliardaires, de plus en plus de citoyens tombent dans la pauvreté, les infrastructures ne sont plus réparées, et l’éducation supérieure demeure hors d’atteinte pour beaucoup.

Ceux qui ont un Ascendant Balance ou de nombreuses planètes en Balance, peuvent être fortement affectés en octobre et novembre 2015. Dans son thème natal, la candidate démocrate Hillary Clinton possède Soleil, Vénus et Mercure rétrograde à l’Ascendant, en Balance. Elle a été davantage sous les feux de la rampe à la fin octobre 2015, surmontant plusieurs obstacles sur sa route à l’investiture du Parti Démocrate pour l’élection présidentielle. Astrologiquement, c’est le transit de Mars en Gémeaux ou en Scorpion qui le désigne. Celui qui est d’application maintenant, c’est le transit de Mars en Scorpion en 2016, du 20 février au 17 juin ; et du 12 juillet au 17 septembre. (Cf. mon article sur Hillary Clinton et les élections présidentielles US 2016. Il est paru dans le numéro d’Astrologic magazine de mai 2015.) Durant cette période, Mars en Scorpion est classé bindus zéro dans le thème natal de Clinton, ce qui lui crée des problèmes et peut éventuellement affaiblir l’assise de son pouvoir ainsi que sa campagne. Puisque Vénus est son Maître d’Ascendant, ceci pourrait être particulièrement notoire quand Mars transitera le Scorpion, à l’aspect de Vénus en transit et de la Lune natale en Verseau, du 7 au 31 mars 2016. A cette époque, elle sera en Dasha Soleil-Mars, avec Soleil natal en Balance à l’Ascendant et Mars natal en Cancer en Maison 10.

Le principal concurrent de Hillary Clinton au Parti Démocrate est Bernie Sanders, qui, avec son Soleil natal et Rahu natal en Lion, est aussi influencé par cet échange Mars-Vénus en transit. Ainsi, la dernière semaine d’octobre 2015, il a commencé à attaquer Clinton de façon plus directe sous l’appellation “candidate du système en place”, et en soulignant plusieurs divergences à la fois dans leurs lignes politiques principales et leur histoire concernant certaines de ces politiques. Si j’utilise mon Ascendant rectifié à 16.44 Gémeaux (8 septembre 1941, 1 h 05 Côte Est, Brooklyn, King’s County, NY, USA), Soleil et Rahu sont dans la Maison 3 de Sanders. Il est dans une période favorable Rahu-Vénus (Vimshottari Dasha) du 16 mars 2015 au 16 mars 2018, ce qui couvre l’entièreté de la campagne présidentielle jusqu’aux élections et au-delà.

Hillary Clinton (26 octobre 1947, 7 h 56 CST (rectification E.H.), Chicago, IL, USA) est actuellement en période Soleil-Lune (Vimshottari Dasha) jusqu’au 2 janvier 2016, suivie d’une période Soleil-Mars (du 2 janvier au 9 mai), et Soleil-Rahu (du 9 mai 2016 au 2 avril 2017). Son Soleil natal en Balance est en relation de Maisons 6-8 avec Rahu natal en Taureau. Dans le thème de Navamsha, son Soleil natal en Sagittaire est dans la Maison 7 et Rahu est dans la Maison 8 de Navamsha, avec Mars exalté en Capricorne. Ce n’est pas une combinaison idéale pour une victoire aux présidentielles. Ajoutons le Nadi yoga (échange des maîtres de nakshatras) entre Soleil et Rahu. Ce qui revient à dire que Soleil, en Swati nakshatra, est gouverné par Rahu ; et que Rahu, en Krittika nakshatra, est gouverné par le Soleil. Un Nadi yoga apporte davantage de pouvoir et d’importance aux deux planètes, mais il est aussi crucial de considérer si ce sont des amies planétaires (ce qu’elles ne sont pas), et si elles sont dans une relation harmonieuse de maisons (ce qu’elles ne sont pas, avec 6-8 ou 2-12). Ceci implique une approche non-orthodoxe et entre eux, un combat à haut niveau, vu que Rahu est d’obédience saturnienne, et que Saturne et Soleil sont des ennemis planétaires. (Incidemment, Bernie Sanders et le Républicain Donald Trump ont tous deux Soleil natal conjoint à Rahu. Pour Trump, le Soleil est son Maître d’Ascendant et la combinaison se situe dans sa Maison 10.) Si l’économie se dégrade en 2016, ce qui est probable, Clinton devra prouver que sa politique en tant que candidate du système, soutenue contre vents et marées par Wall Street, sera plus efficiente que celle proposée par Bernie Sanders, du moins au début de la compétition pour la nomination au Parti Démocrate en vue de la présidentielle.

Sanders et Clinton sont en fait très différents sur la façon dont ils mettraient Wall Street au pas. Entre autres choses, Sanders réinstaurerait le Glass-Steagall Act, qui fut abrogé par le Président Bill Clinton en novembre 1999, préparant le terrain pour la grande déroute de 2008. Le Glass-Steagall Act (US Banking Act de 1933) séparait banques commerciales et banques d’investissement. L’intention était de protéger les consommateurs de pratiques de prêts frauduleuses et de la spéculation bancaire. Il y eut des pressions pour l’abroger dès le début de l’Ere du Président Reagan, de 1981 à 1989. En même temps, les actuels candidats républicains à la présidence continuent à courtiser Wall Street, protégeant les sociétés et les riches avec des réductions d’impôts, tout en maintenant les salaires et les syndicats en position de faiblesse, et tout en minimisant la réalité des inégalités de revenus, ainsi que la réalité du changement climatique et sa connexion avec les énergies fossiles. Les Républicains ont tenté pendant des années de démanteler les réseaux principaux de sécurité sociale établis par les institutions démocrates : Social Security (1935) et Medicare (1965). Les actuels candidats républicains en tête, Donald Trump et Ben Carson, n’ont pas changé le cap de ces politiques républicaines actuelles, qui ont pris de l’élan depuis le début des années ’70.

Pour Bernie Sanders, Vénus – le maître de Dasha actuel – est la meilleure planète pour un Ascendant Gémeaux en tant que Nadi Yogakaraka. Vénus est débilitée en Vierge en Maison 4, alors qu’elle est au contact de Mercure exalté lui aussi en Vierge, à l’opposé de la Lune en Maison 10 en Poissons et recevant un aspect de Jupiter natal en Taureau. Cette Vénus est Neecha Bhanga Raja yoga, tout comme le maître actuel de Dasha de Hillary Clinton est aussi Neecha Bhanga Raja yoga. Les deux candidats démocrates ont débuté avec certains désavantages (notamment Sanders) et ont amélioré leur position. Le bénéfice pour Sanders, c’est que Vénus devient plus forte au travers de multiples facteurs, y compris le Digbala (force directionnelle, par la présence dans le meilleur angle possible du ciel). Dans le thème de Navamsha, la Vénus de Sanders est Vargottama en Vierge en Maison 7. Heureusement, Vénus de Navamsha gagne encore un statut de Neecha Bhanga Raja yoga, ce qui améliore la position désavantageuse de Sanders ; et heureusement aussi, le sous-maître Rahu est plus compatible avec Vénus, en tant que planète affiliée à Saturne, alors que Vénus et Rahu sont tous deux en angles dans le thème de Navamsha, Vénus en Maison 7 avec Jupiter, et Rahu en Maison 10, ce qui donne à toutes ces planètes davantage de force pour produire leurs effets avec fruit dans la sphère terrestre. Et finalement, son Maître d’Ascendant, Mercure, se trouve en Poissons à l’Ascendant de Navamsha, Digbala, Neecha Bhanga Raja yoga. Sanders a été élevé dans une famille où l’argent était un sujet de lutte permanent. Il a développé un sens profond des problèmes économiques avec un don de les aborder dans l’arène politique. Il pourrait bien être le bénéficiaire d’un sursaut des électeurs, dû au fait que le public réalise la situation au sens plus large de la politique et de l’économie aux USA, surtout s’il y a un revers économique important en 2016, comme je m’y attends.

A la fin octobre 2015, nous avons vu le départ de quelques batailles véritables entre les candidats principaux en lice, et cela pourrait s’échauffer du 3 au 29 novembre 2015, alors que Vénus, Mars et Rahu transiteront la Vierge en impactant le Soleil, en Vierge (du 17 octobre au 15 novembre), et en Scorpion (du 15 novembre au 15 décembre), comme déjà dit. Avec l’implication de Rahu, l’équilibre habituel du pouvoir peut être renversé. Par exemple, il y a déjà deux forums de discussion de prévus pour novembre 2015, qui n’ont pas été “sanctionnés” par l’autorité du Parti Démocrate, l’un le 6 novembre et l’autre à la mi-novembre. Mais le plus grand retournement du système se produirait si un candidat, sans l’aval des grosses sociétés, atteignait le sommet, l’un aussi qui ne protège pas les sociétés et la classe la plus riche, comme Donald Trump et Ben Carson, peu importe que ceux-ci fassent figure “d’outsiders”. L’unique candidat répondant à cette description, dans l’un ou l’autre parti, c’est Bernie Sanders.

*******

Références

*******

Copyright © 2012, 2015 Edith Hathaway. Tous droits réservés.

Edith Hathaway est conseillère de niveau international, pratiquant depuis 1980 ; auteure, enseignante et conférencière en astrologie védique, elle fait partie des rares astrologues contemporains formés et diplômés en astrologie aussi bien orientale qu’occidentale. Elle a été membre fondateur de l’American Council of Vedic Astrology et depuis 1992, elle remplit les fonctions de Professeur et Membre du Conseil à la fois de l’American Council et de l’American College of Vedic Astrology. Elle a reçu de nombreux diplômes et récompenses d’organisations astrologiques majeures, dont le Jyotish Brihaspati, la plus haute récompense donnée par le Council of Vedic Astrology (CVA). Ses articles et conférences sont disponibles sur son site web www.edithhathaway.com, avec des témoignages et des commentaires sur son tout dernier ouvrage, In Search of Destiny: Biography, History & Culture As Told Through Vedic Astrology, 2012. Disponible en version papier et livre électronique Kindle chez Amazon USA, Amazon Europe et ailleurs. Cf. son site web pour les enseignements en vidéo ou les documents audio en mp3 qui accompagnent les dossiers en PDF.

Nouveauté en boutique sur le site web – Septembre 2015 ! Réédition du cours audio 2002 de Edith, The Vedic Chart: An Expert Guide Through the 12 Ascendants. Les 12 cassettes audio sont à présent disponibles sous format mp3, en collection entière ou au détail, accompagnées d’un texte PDF pour la version courte (22 pp.) et pour la version complète (84 pp.), toutes deux avec des Addenda et des mises à jour des cartes mais aussi des données biographiques. La version PDF complète accompagne les 12 mp3 et comporte la totalité des 62 thèmes et des données de naissance. Cette collection, qui rassemble 18 heures et demies d’enseignement, se qualifie à hauteur de 20 crédits au moins dans la plupart des programmes d’accréditation en astrologie védique, aux USA et ailleurs.

[1] Cf. Chapitre 4, Ascendant Taureau, thèmes 7 (Théodore Prostokoff) et 8 (Martha Graham).

[2] Cf. Glossaire et Chapitre 2 sur les Gunas. Mercure et Jupiter sont des bénéfiques classiques, attribuées aux Gunas sattviques. (Donc le Guna sattvique de Mercure aussi amoindrit le dard de Vénus, quand elle est débilitée en Vierge). Comme tels, Mercure et Jupiter sont en général moins pénibles et agissent plus en douceur et plus pacifiquement, à moins que d’être affligés par des configurations difficiles. C’est aussi vrai en général des signes zodiacaux gouvernés par les bénéfiques classiques, à la fois dans le thème natal ou dans le thème de Navamsha. Mais Vénus dans ses propres nakshatras ne rentre pas sous cette règle, comme le fait toute planète ou combinaison planétaire plus affligée.